photo chocolat
Le chocolat dans tous ses états!

BISCUITERIE L'OIE GOURMANDE - La gamme à tartiner

3 pots de 225 grammes chacun

Du 3 au 15 janvier 2019 :

Quelle surprenante rencontre que cette Oie Gourmande avec laquelle on tombe bec à bec, au détour d’une travée du Salon Marjolaine 2018. Elle est chouette, cette Oie-là, affublée qu’elle est de son petit béret bleu. Et en plus, elle est sacrément gourmande, tenant dans son bac un appétissant biscuit. Il n’y a donc pas d’erreur d’aiguillage et on n’est pas sur le stand d’un vertueux producteur de foie-gras ou de produits dérivés. Bienvenue dans le royaume tout simple mais généreux d’une biscuiterie artisanale, créée en 2012 par un jeune couple, dont les valeurs coïncident avec le respect de l’environnement, le développement durable et la nécessité d’un retour à la simplicité, à la proximité, à l’humain, à la qualité et à la saveur donc.

L’Oie Gourmande a volé depuis son Ariège natale jusqu’à Vincennes, tenant bien au chaud sous ses ailes un baluchon de gâteaux naturels, sans conservateurs, sans colorants, certifiés par les labels très exigeants Agriculture Biologique et Nature & Progrès.

Son + + + (sa poche secrète de Kangourou) : une gamme de caramels à tartiner ! Et quand on dit que le nid est spontané, généreux et jovial, c’est vrai : les trois pots sont offerts, dans la bonne humeur, le sourire, la notion de partage. Une jolie leçon de bien-être.

Ces caramels à tartiner font totalement craquer. D’abord, les pots, d’un verre de de belle facture, sont d’une contenance idéale. Ensuite, parce que la signalétique est ludique : les couleurs sont lumineuses, le logo s’y découpe bien, la typographie est arrondie et bon enfant. Belle trouvaille, enfin, que de lister des ingrédients limités en nombre – gage de naturel - en arc de cercle sur l’autocollant du couvercle.

L’autre +++ (encore !) : c’est la Vache des champs voisins de la maison de l’Oie Gourmande qui fournit le lait. Autant dire que les papilles sont émoustillées, impatientes de découvrir des caramels au goût… vrai. Alors, place au picorage !

Pâte à tartiner caramel & chocolat 225 grammes

Crème fraîche (lait de vache*), sucre de canne*, glucose de maïs*, chocolat noir 70 %* (pâte de cacao, sucre de canne, beurre de cacao, poudre de cacao), beurre*, fleur de sel de Guérande** (0,5%) *Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique

** Produit sous mention Nature & Progrès

Le caramel – chocolat à tartiner fait des ravages, c’est le moins qu’on puisse dire. Son parfum, on croit qu’il fait son timide, qu’il est attentiste, qu’il fait son effarouché mais il cache trop bien son jeu : sa note chocolatée vient soudain jaillir au nez, elle attise l’appétit. Sa couleur, d’un brun qui tire sur le roux et le cuivré, accentue les sensations olfactives et allèche les papilles. Sa surface, satinée à souhait, invite à un plongeon dans un bain voluptueux. Sa texture est irrésistible et parfaite pour un caramel : elle est moelleuse, élastique, onctueuse et fluide, sans être trop coulante. Bref, délicieuse. Et que dire en bouche alors ? Suavité, celle créée par un caramel parfaitement confectionné, intensité, celle crééé par l’adjonction d’un chocolat à forte teneur en beurre de cacao. L’association des saveurs est harmonieuse et sans débat : le caramel et le chocolat trouvent chacun leur content au palais et, à eux deux, ouvrent la voie à une touche lactée généreuse et protectrice. Une longueur de bouche qui apporte une incommensurable douceur.

Caramel à tartiner 225 grammes

Crème fraîche (lait de vache)*, sucre de canne*, glucose de mais*, beurre*, fleur de sel de Guérande** (0,5%)

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique

** Produit sous mention Nature & Progrès

Un parfum caramel subtilement étourdissant.

Une couleur mordorée, presque translucide, selon la luminosité ambiante.

Une surface veloutée, une texture satinée, soyeuse, d’un tissu qui invite au cocooning et qui fournit de la générosité, de la chaleur, du moelleux, de l’onctueux, pour une saveur d’une douceur exquise, le goût du caramel n’étant pas sous le joug outrancier du sucre et de la fleur de sel.

Le « miam plus » : son petit côté coulant au cœur du pot, lorsqu’il est maintenu à température ambiante après ouverture. Carrément trippant.

Pâte à tartiner caramel banane à la fleur de sel 225 grammes

Crème fraîche (lait de vache)*, sucre de canne*, glucose de maïs*, banane*, beurre*, fleur de sel de Guérande** (0,5%)

*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique

** Produit sous mention Nature & Progrès

La banane s’invite, exclusivité testée pour le Salon Marjolaine, dans le caramel. Décidément, Martin, Amélie et leurs apprentis ne lésinent pas sur les petits bonheurs de la vie. A voir la couche très liquide, transparente, ambrée et tirant sur l’orangé, qui s’est déposée au fond du pot, sous le caramel lui-même, l’œil qui pétille. Oui, oui ! On se doute bien qu’il va falloir bien mélanger tout cela pour que Madame Banane accepte de s’unir à Monsieur Caramel. La texture est légère, onctueuse et très vite, en deux coups de cuillère à pot, c’est le cas de le dire, l’extrait de banane vient imprégner le caramel. Dommage que le caramel en devienne trop liquide, fuyant, dangereux pour les habits ! Mais c’est le côté positif de la chose, un prétexte tout trouvé pour léchouiller la cuillère ou se servir de son doigt pour nettoyer… Côté saveur, il faut aimer la banane : parce que son empreinte olfactive est prononcé et sa trace gustative joyeuse, exotique, bourrée d’énergie, ce qui a tendance à faire passer la douceur du caramel au second plan. On ne s’en plaindra pas ; avec le froid qui revient, une petite gorgée de soleil, ça fait toujours du bien.

photo chocolat